L’Enfer c’est les Autres… enfin c’est surtout mon Mec

Note de l’auteur (oui c’est moi. Je parle de moi à la 3ème personne, c’est pas bon signe) : cet article n’est pas drôle et il fait passer mon Fiancé Grognon pour un gros mufle. A ma décharge on vient de se disputer et il est en train de tirer la gueule dans le salon, le cul sur le canapé…. D’ailleurs je me demande pourquoi c’est toujours lui qui a la garde de la télé et du canap en cas de disputes….

Bon qu’on soit clair dès le début, mon fiancé Grognon je l’aime. Genre vraiment beaucoup. A peu près autant que j’ai envie de le tuer.

Sérieusement vous croyez que si vous décidez de vous marier vous allez passer 1 an de préparatifs en mode bisounours à vous dire que vous allez vous unir à l’homme le plus merveilleux du monde ??? Navrée mais pas du tout du tout du tout (ouais ça fait un paquet de « du tout »).

Bien sûr il y aura des moments en mode paillettes, licornes et surexcitation amoureuse. Mais la plupart du temps votre homme ne sera pour rien dans ces moments là : ce sera plus lors des essayages de robes ou quand vous montrerez votre tableau Pinterest spécial déco à votre meilleure amie.

Non, en vrai, le mariage ça fait douter. Et ouais. C’est moche à dire mais si je l’avais lu sur un peu plus de blogs j’aurais vachement moins culpabilisé.

Etre une future mariée c’est regarder son fiancé un jour sur deux en se demandant si VRAIMENT on va passer TOUTE sa vie avec ce mec là.

Ce mec qui ne range jamais rien, ne gère ni l’administratif, ni les courses ni le linge ni les comptes. Mais qui ne se prive pas de critiquer quand on oublie un truc. Ce mec qui nous dis de nous exprimer mais, dès qu’on se hasarde à avancer un ou deux « j’aime pas trop quand tu fais ça… » coupe toute communication pour la soirée sous prétexte « qu’on l’a gonflé ». Ouais gonfler le Fiancé Grognon est un crime de lèse-majesté : comme la plupart des spécimens masculins de l’humanité il est adorable tant qu’on est d’humeur charmante et qu’on le laisse faire tout ce qu’il veut…

Alors heureusement il y a plus de jours où je l’aime que de jours où je le regarde ne me demandant ce que je fous là. C’est pas plus mal sinon je serais en tôle pour meurtre depuis un moment. Mais des fois, clairementnt, son caractère pourri me sort par les trous de nez. J’ai envie de lui balancer ma main dans la figure et son linge sale par dessus. Mais comme je ne sais pas gérer ma colère je me mets à pleurer…. et lui me laisse chialer pendant qu’il regarde la télé…

Donc comme disait l’ami Sartre (même qu’il avait tout compris) : l’Enfer c’est les Autres… Mais quand tu vis en couple, c’est surtout ton mec !